Les pitts de la Martinique

Tradition héritée des premiers colons espagnols, les combats de coqs se déroulent dans les pitts. Ces arènes rustiques surplombées de gradins rassemblent un grand nombre d’amateurs et quelques touristes attirés par la curiosité.
Les coqs qui s’affrontent dans ces duels sont de véritables athlètes, choyés, entraînés et massés avec des herbes dans des élevages spécialisés en coqs de combat. Ces « gladiateurs » gallinacés se battent armés d’éperons naturels fixés sur les ergots pour frapper le poitrail.
Le combat se déroule dans une succession d’assauts, de volte-face, de feintes, et de parades toutes plumes dressées destinées à intimider l’adversaire.
Il ne s’agit pas d’une mise à mort mais bien de l’expression de la fierté des hommes ! Le combat de coqs est une métaphore des conflits qui animent la société. Faire battre les coqs permet d’aplanir les tensions humaines.
Bien entendu, les combats qui se succèdent dans l’après-midi font l’objet de nombreux paris, payés sur le champ à l’issue du combat, dans le respect de la parole donnée.
L’honneur, le respect et la cordialité sont les valeurs qui régissent ces rassemblements.

Les combats de coqs se déroulent tous les jours sauf le vendredi en Martinique.
Cet album vous fera voyager au coeur des principaux pitts de la Martinique. Bonne visite.

Texte : Mireille MONDESIR
Photographies : Robert CHARLOTTE ContreJourStudio
Direction des Affaires Culturelles