7 - La réforme de la cartographie

Les mérites de l'école française
Au milieu du XVIIe siècle, le centre de la production cartographique se déplaça dans plusieurs autres pays : la France , l’Angleterre et l’Allemagne. On assiste alors au début de transformations, conséquence de nouveaux travaux théoriques, de l’emploi de nouveaux instruments et de nouvelles méthodes de mesures. Les géographes français à la base de cette réforme, influencent profondément le style et la conception de la cartographie européenne et mondiale. Véritables spécialistes plaçant souvent l’intérêt scientifique au dessus du bénéfice personnel, ils n’hésitaient pas à laisser des espaces blancs sur les cartes s’ils ne pouvaient vérifier les données empruntées.

La représentation cartographique détaillée
Les Français avaient recours à un nombre suffisant de localisations astronomiquement reconnues, de nouvelles méthodes de triangulation (méthodes s'appuyant sur la trigonométrie) et de définition des longitudes. Tous ces travaux annoncent une nouvelle ère cartographique et exercent naturellement une influence en dehors de la France. Dès lors arpenteurs, topographes et cartographes des autres pays d’Europe posent les bases d’une cartographie détaillée de leurs propres pays. La création cartographique devient alors une spécialité bien définie demandant une formation étroite et une habileté professionnelle, dont la dynastie des Cassini est un exemple accompli.