3 - Le moyen âge et le temps des conquêtes

Le moyen âge
Le Moyen Age chrétien connaît une régression scientifique majeure et un recul profond de la cartographie. L’Eglise rejette toutes les bases scientifiques des Grecs notamment sur la forme ronde de la terre, pour adapter la cartographie aux dogmes religieux. Les cartes sont alors dominées par une vision biblique du monde, où la Terre est plate et divisée en trois (Asie, Afrique, Europe) et «orientée» vers Jérusalem. De dimensions imposantes agrémentées d’une riche ornementation liée à l’iconographie chrétienne et biblique, ces cartes étaient souvent peintes sur les murs des cathédrales ou des couvents.

Le temps des conquêtes
Au XIIe siècle, les Arabes ressortent les cartes de Ptolémée et importent une invention chinoise : la boussole. Grâce à celle-ci et à l’astrolabe, instrument primordial de navigation, ils dessinent des cartes nautiques, les portulans. Ces cartes décrivent précisément les côtes, longées par les navigateurs de l’époque. Les Européens redécouvrent à leur tour la cartographie scientifique et prennent connaissance de l’œuvre de Ptolémée seulement au XVe siècle, période marquant la «renaissance» de la cartographie influencée par la découverte et la conquête de nouveaux territoires.