1 - Introduction

Construit en 1803 sur l’ancienne propriété des religieuses Ursulines, entre la route du Morne-Rouge et les falaises abruptes du Morne Parnasse, à dix minutes de marche de Saint-Pierre, le Jardin des Plantes a, pendant près d’un siècle, fait partie intégrante du cadre de vie des Martiniquais. Niché au cœur d’une nature luxuriante, ce vaste domaine naturel, façonné par la main de l’homme au gré des ambitions et des besoins de la colonie, est devenu au fil du temps un site patrimonial à part entière, véritable conservatoire des richesses végétales originaires des quatre coins du monde. De ce jardin, anéanti par l’éruption de la montagne Pelée le 8 mai 1902, subsiste aujourd’hui la cascade, retournée à son état primitif, inexorable témoin de ce lieu fascinant qui a contribué à la notoriété de la Martinique au-delà des mers tout au long du XIXème siècle.